Sphinx Resources

Sphinx et Métaux Osisko concluent une entente finale de coentreprise pour l’exploration du zinc dans la province géologique de Grenville au Québec

Montréal, le 17 octobre 2018 – La lettre d’entente annoncée par Ressources Sphinx ltée (« Sphinx » ou la « Société ») (TSX-V: SFX) le 8 mai, 2018 a été finalisée en un accord de coentreprise définitif (l’« Accord de coentreprise ») entre Sphinx et Métaux Osisko inc. (TSX-V: OM) dans le but d’explorer pour le zinc des secteurs hautement prospectifs dans la province géologique de Grenville dans le sud du Québec (le « Projet Grenville Zinc »).

 

Selon les termes de l’Accord de co-entreprise, Sphinx et Métaux Osisko s’entendent pour:

  • réaliser des dépenser initiales de 1 250 000 $ chacune au cours des cinq (5) prochaines années dont 100 000 $ chacune au cours de la première année;
  • créer un comité de gestion pour concevoir et superviser le programme d’exploration;
  • nommer Sphinx à titre d’opérateur du Projet Grenville Zinc durant la période d’exploration; et
  • convenir que si l’intérêt d’une partie est dilué à 10 % ou moins, son intérêt soit converti en une royauté de 2 % sur le revenu net de fonderie (la « Royauté de dilution »). Un participant n’aura droit à une redevance de dilution que si sa part des dépenses engagées initialement a été intégralement payée à la coentreprise. Si à tout moment, le détenteur de la Royauté reçoit une offre de bonne foi pour acheter tout ou partie la Royauté et que le détenteur de la Royauté est prêt à accepter une telle offre, la partie non diluée aura un droit de premier refus d’acheter la Royauté (ou, si l’offre porte sur moins de la totalité de la Royauté, la portion de la Royauté à laquelle l’offre se rapporte), au même prix et selon les mêmes modalités et conditions.

 

Au cours des derniers mois, Sphinx et Métaux Osisko ont collaboré pour concevoir un programme d’exploration visant à découvrir des gisements de zinc de type Balmat ou Broken Hill dans cette région prometteuse. Selon l’Accord de co-entreprise pour explorer le zinc dans la province géologique de Grenville, tous les autres claims miniers déjà détenus par Métaux Osisko et Sphinx dans la province de Québec, sont exclus de l’entente. Les claims exclus comprennent les claims détenus par Sphinx dans le grand district zincifère « Ziac » et ceux de la coentreprise entre Sphinx et SOQUEM sur le projet Calumet-Sud (voir les communiqués de presse du 5 septembre 2017 et 30 août 2018).

 

À propos de Métaux Osisko

Métaux Osisko est une société canadienne d’exploration et de développement créant de la valeur ajoutée dans l’espace des métaux de base, en mettant l’accent sur les actifs miniers zincifères. La Société a le contrôle de deux camps miniers canadiens de premier plan pour la production de zinc, soit le camp minier de Pine Point (« CMPP ») situé dans les Territoires du Nord-Ouest (22 000 ha) et le camp minier de Bathurst (« CMB ») situé dans le nord du Nouveau-Brunswick (63 000 ha). La Société réalise actuellement des forages dans les deux camps, pour un total combiné de 100 000 mètres. Ces programmes ont pour but de convertir les ressources historiques pour les rendre conformes aux dispositions du Règlement 43-101 et sont aussi axés sur l’exploration à proximité de gîtes historiques. Les secteurs plus connus sont explorés au moyen de nouvelles techniques de compilation innovatrices en 3D, de la mise à jour de l’interprétation géologique et de levés géophysiques de pointe. Au Québec, la Société détient 42 000 hectares couvrant douze cibles de zinc peu explorées qui progresseront de manière sélective au moyen de l’exploration. En parallèle, Métaux Osisko surveille plusieurs pairs axés sur les métaux de base pour des opportunités.

 

Au sujet du Québec et de Sphinx

 

Le Québec s’est imposé comme l’une des juridictions minières les plus attrayantes au monde et est classé au 6e rang mondial (communiqué de presse de l’Institut Fraser, 22 février 2018). Le gouvernement du Québec a créé la confiance du marché en suivant une approche proactive en matière de politique minière. Le secteur minier du Québec a également été encouragé par la clarté et la certitude du cadre légal et règlementaire adopté par son gouvernement. Sphinx est une société axée sur la génération et l’acquisition de projets d’exploration pour le zinc au Québec.

 

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site web de Sphinx ou communiquer avec la personne suivante :

 

Normand Champigny

Président et chef de la direction

514 979-4746

info@sphinxresources.ca
www.sphinxresources.ca

 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent de responsabilité quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué.

 

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Sphinx, y compris le rapport annuel, ou les documents que Sphinx dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.