Sphinx Resources

Sphinx acquiert deux projets aurifères dans le sud de l’Abitibi-Témiscamingue, Québec

Montréal, le 14 août 2019 – Ressources Sphinx ltée. (« Sphinx » ou la « Société ») (TSX- V : SFX) annonce l’acquisition des projets aurifères Soufflot et Patrie dans la MRC du Témiscamingue au sud-ouest du Québec. Les projets Patrie et Soufflot se situent respectivement aux extrémités ouest et est de la ceinture aurifère archéenne du Témiscamingue, le pendant sud de la ceinture de Cadillac en Abitibi (Figure 1).  Ces deux ceintures aurifères ont pour caractéristique d’être situées le long du contact entre la sous-province sédimentaire de Pontiac et des roches vertes archéennes, un contexte géologique qu’on retrouve également à la mine d’or Éléonore à la Baie-James (réf. 1).  Ce sont ces similitudes qui ont incité Sphinx à faire l’acquisition des propriétés Soufflot et Patrie.

Soufflot

Le projet Soufflot est dans le camp minier de Belleterre où une mine d’or de ce nom a produit de 1936 à 1959, 2,18 millions de tonnes à une teneur de 10,7 g/t Au (réf. 2, Figure  2).  Le projet est composé de 35 titres miniers couvrant une superficie de 19,95  km2.  Le projet Soufflot a été acquis le 14 juin 2019 de Ressources Tranchemontagne ltée[1] en contrepartie du remboursement des frais de désignation du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (« MERN ») de celle-ci.

Le projet Soufflot a ceci de particulier qu’il englobe le premier indice d’or découvert dans le camp minier de Belleterre (Figure 2, Loken, réf.  3).  Cet indice est également le seul de ce camp minier à être situé dans les roches sédimentaires du Groupe de Pontiac (Figure 2, réf. 2). De  plus, il est au voisinage d’intrusions de porphyre.  Or il n’a fait l’objet que de 11 très courts forages en 1944 (réf.  4) et rien depuis.  Dès cet automne Sphinx entend investiguer le contexte géologique prometteur et sous exploré de Soufflot grâce à un levé géochimique.

Patrie

Le projet Patrie est composé de 34 titres miniers couvrant une superficie de 19,90 km2.  Ces claims ont été acquis le 14 juin 2019 par désignation sur carte auprès du MERN à l’exception de deux titres déjà détenus par Ressources Tranchemontagne Ltée.  Ces deux titres ont été cédés à Sphinx en contrepartie du remboursement des frais de désignation de ceux-ci.

Le projet Patrie contient un indice d’or du même nom. Un échantillon choisi provenant d’une fosse y a révélé 30,5 g/t Au (réf. sigeom.mines.gouv.qc.ca).  Quoique cet indice d’or se trouve à l’extrémité ouest de la ceinture aurifère du Témiscamingue (Figure 1), il a ceci de particulier qu’il se situe le long d’une faille régionale orientée NE-SO recoupant des orthogneiss, des amphibolites et des paragneiss du domaine Archéen para-autochtone de la Province géologique de Grenville avec un haut grade de métamorphisme (Figures 1 et 3).  C’est ce contexte géologique particulier qui a attiré l’attention de Sphinx. Sphinx compte entreprendre dès cet automne un levé géochimique sur le projet Patrie, en particulier pour vérifier la source de fortes anomalies en arsenic dans les sédiments de ruisseau le long de la faille régionale (Figure  3).  Il est important de mentionner que la découverte du gisement de Tropicana résulte directement d’un levé géochimique et que l’arsenic est un élément indicateur d’or autant le long de la faille Cadillac en Abitibi (réf. 5) qu’à la mine Éléonore à la Baie-James (réf. 1).

À la suite de ces deux acquisitions, Jeremie Ryan, Président et chef de la direction de Sphinx a déclaré : « Avec ces deux tout nouveaux projets, Sphinx élargit son portfolio de projets d’exploration de métaux précieux dans les MRC du Pontiac et du Témiscamingue au sud-ouest du Québec.  Sphinx possède maintenant un portefeuille aurifère diversifié autant pour des sulfures massifs volcanogènes (SMV) enrichis en or sur son projet Calumet-Nord que pour des gisements d’or orogénique de fort tonnage au Témiscamingue comme l’illustre les similitudes avec le contexte géologique des mines Tropicana et Canadian Malartic. Je suis impatient de générer des résultats prometteurs et de forer le plus tôt possible ».

Références

1- Gauthier, M., Trépanier, S. et Gardoll, S. 2007:  Metamorphic gradient: A regional-scale area selection criterion for gold in the northeastern Superior Province (eastern Canadian Shield): Society of Economic Geologists Newsletter, No. 69.

2-Tourigny, G., 1995 :  Structural Setting and Style of Gold-bearing Shear Zones in the Belleterre District, Témiscamingue, Québec.  Exploration and Mining Geology, Vol. 4, pages 1-14.

3- Retty, J.A., 1934 :  Loken and McKinnon claims, Halle township.  Ministère des Mines du Québec, rapport GM-692, 9 pages.

4- Ingham, W.N., 1944 : Township 81 Group ‘A’ claims of Consolidated Mining and Smelting Company of Quebec Ltd..  Ministères des Richesses Naturelles du Québec, rapport GM 10706-A, 3 pages.

5- Lasalle, Y., Lasalle, P., et Beaumier, M., 2005 : Fractions lithiques et minéralogiques du till de base de la partie sud de l’Abitibi.  Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, rapport DP-2005-01.

Personne qualifiée

Ce communiqué de presse a été préparé par Michel Gauthier, (PhD, FSEG, Géo., administrateur de la Société) personne qualifiée en vertu du Règlement canadien 43-101 sur les normes de divulgation concernant les projets miniers. M. Gauthier est également administrateur de la Société.

Au sujet de Sphinx

Sphinx est une société d’exploration minière qui concentre ses activités dans le sud-ouest du Québec à la recherche de gisements de métaux précieux (or, argent, palladium et platine,) et de métaux usuels (cuivre, zinc et plomb). La Société est tout particulièrement active dans la MRC du Pontiac où demeure son président.  Elle bénéficie d’un important actionnariat local qui contribue à l’acceptabilité sociale.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site web de Sphinx ou communiquer avec la personne suivante :

Jeremie Ryan
Président et chef de la direction
819 664 2632

info@sphinxresources.ca
www.sphinxresources.ca

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent de responsabilité quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Sphinx, y compris le rapport annuel, ou les documents que Sphinx dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Tous les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué de presse sont à jour à la date des présentes. Sphinx ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs suite à de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour quelque autre raison que ce soit, sauf tel qu’exigé par la loi.

[1] Tranchemontagne est une société contrôlée par Michel Gauthier, un administrateur de Sphinx.