Sphinx Resources

Investissement stratégique de Goldcorp pour créer avec Métaux stratégiques du Canada, Matamec Explorations et Ressources Sphinx une nouvelle société d’exploration aurifère dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James, au Québec

  • Investissement d’environ 3,7 millions de dollars par Goldcorp Inc. afin d’acquérir une participation de 14 %;
  • Création de Corporation métaux précieux du Québec, une nouvelle société d’exploration aurifère dont les activités seront concentrées dans la région de la Baie-James où elle contrôle des terrains couvant 942 km2 (voir l’illustration 1 ci-jointe);
  • Opération qui combine des actifs aurifères et une équipe aguerrie ayant accès à des capitaux;
  • Ressources Sphinx se concentre sur le zinc.

 

Montréal, le 26 avril 2018. – Ressources Sphinx ltée (« Sphinx ») (TSX-V : SFX),
Les Métaux stratégiques du Canada inc. (« Métaux stratégiques ») (TSX‑V : CJC) et Matamec Explorations inc. (« Matamec ») (TSX-V : MAT) ont le plaisir d’annoncer que Métaux stratégiques et Matamec ont convenu de conclure un regroupement d’entreprises par voie d’un plan d’arrangement approuvé par un tribunal (l’« arrangement ») en vue de créer une nouvelle société d’exploration aurifère dont les activités seront concentrées dans la région de la Baie-James. Cette société sera nommée Corporation métaux précieux du Québec (le « changement de nom ») (« MPQ » dans les présentes). En outre, immédiatement avant et sous réserve de la conclusion de l’arrangement, Métaux stratégiques fera l’acquisition des trois (3) projets aurifères de Sphinx par voie d’un achat d’actifs, y compris la participation de 50 % de Sphinx dans le projet Corridor Cheechoo-Éléonore, et de l’autre participation de 50 % dans ce projet détenue par Ressources Sirios inc. (« Sirios ») (TSX-V : SOI).

Dans le cadre de l’arrangement, Goldcorp Inc. (« Goldcorp ») effectuera un investissement aux fins d’acquérir une participation de 14 % dans MPQ (Métaux stratégiques) aux termes d’une convention de souscription intervenant à la date des présentes entre Métaux stratégiques et Goldcorp. En vertu de cette convention, le 18 juin 2018 ou vers cette date, Goldcorp souscrira 6 068 787 reçus de souscription de Métaux stratégiques (les « reçus de souscription ») au prix de 0,61 $ par reçu de souscription, pour un produit brut de 3 701 960 $ CA (l’« investissement de Goldcorp »). Chaque reçu de souscription sera automatiquement converti à la clôture de l’arrangement, sans autre contrepartie et après consolidation (des précisions sont fournies ci‑après sur le projet de consolidation du capital-actions de Métaux stratégiques), en une unité de MPQ (Métaux stratégiques) (l’« unité ») au prix de 0,61 $ CA par unité, soit une prime d’échange d’actions avant consolidation de 41 % sur le cours moyen pondéré en fonction du volume (le « CMPV ») des actions de Métaux stratégiques à la Bourse de croissance TSX (la « TSX-V ») pour la période de 20 jours précédant l’annonce de l’arrangement. Chaque unité sera composée d’une action ordinaire (après consolidation) de MPQ (Métaux stratégiques) et d’un demi-bon de souscription d’action ordinaire. L’exercice de chaque bon de souscription entier (un « bon de souscription ») permet d’acquérir une action ordinaire supplémentaire de MPQ (Métaux stratégiques), après consolidation, au prix de 0,85 $ par action ordinaire pendant une période de deux (2) ans après la clôture de la transaction. Le cours du reçu de souscription de Métaux stratégiques (compte non tenu de la consolidation) s’élève à 0,1466 $ CA et à 0,2043 $ CA pour le bon de souscription.

L’investissement de Goldcorp est assujetti à plusieurs conditions d’usage pour ce type de transaction, notamment : la réalisation de l’arrangement; la mobilisation par Métaux stratégiques d’un produit brut d’au moins 5 000 000 $ dans le cadre du placement de reçus de souscription (ce qui comprend l’investissement de Goldcorp) (la « mobilisation du produit minimal »); l’acquisition par Métaux stratégiques d’une participation de 100 % dans le projet Corridor Cheechoo-Éléonore; la conclusion avec Société de fiducie Computershare du Canada d’une convention de reçus de souscription régissant l’émission des reçus de souscription, les montants dus aux initiés de Matamec et de Métaux stratégiques par ces deux sociétés, le cas échéant, étant payés sous forme d’actions ordinaires de MPQ (Métaux stratégiques) (les « actions émises en règlement d’une dette »); et la conclusion avec Métaux stratégiques et Goldcorp d’une convention relative aux droits des investisseurs (la « convention relative aux droits des investisseurs »), aux termes de laquelle Goldcorp aura certains droits tant qu’elle détiendra au moins 7,5 % des actions ordinaires en circulation de MPQ (Métaux stratégiques), notamment :

 

  • le droit de participer à tout financement par actions qu’entreprendra MPQ, afin de permettre à Goldcorp de conserver son pourcentage de participation dans MPQ;
  • le droit d’acquérir, lors des financements qu’entreprendra MPQ, le nombre d’actions de MPQ nécessaire pour que le pourcentage de la participation de Goldcorp à la clôture du financement atteigne au plus 19,9 % (avant dilution);
  • le droit de premier refus afin d’égaler toute offre d’un tiers d’investissement sans participation au capital, notamment sous forme de contrat de prise ferme, de convention d’achat de production, de vente de redevances ou autrement, visant à financer les activités futures d’exploration et de développement des projets actuels ou futurs de MPQ;
  • le droit de demander que MPQ forme un comité technique et le droit de nommer 50 % des membres de ce comité, qui sera composé d’au moins quatre (4) membres.

 

Les droits susmentionnés prendront automatiquement fin et n’auront plus force exécutoire si Goldcorp cesse d’avoir la propriété véritable d’au moins 7,5 % des actions ordinaires émises et en circulation de MPQ (avant dilution).

Par conséquent, Goldcorp acquerra la propriété véritable de: (i) 6 068 787 actions ordinaires, soit environ 14,0 % des actions ordinaires émises et en circulation après la réalisation de l’arrangement, compte tenu de la consolidation et (ii) 3 034 393 bons de souscription, soit environ 5,2 % des bons de souscription émis et en circulation de Métaux Stratégiques. Si Goldcorp exerce tous les bons de souscription, elle détiendra 8 560 183 actions ordinaires, soit environ 19,2 % des actions ordinaires émises et en circulation (après dilution partielle). Avant cette acquisition, Goldcorp n’était propriétaire d’aucun titre de Métaux stratégiques. Goldcorp acquiert un intérêt bénéficiaire dans les titres à des fins de placement. Goldcorp évaluera de temps à autre son placement dans MPQ et, compte tenu de cette évaluation, des conditions du marché ou d’autres facteurs, elle pourra augmenter ou réduire sa participation, si les circonstances le requièrent. Pour la vente des reçus de souscription à Goldcorp, Métaux Stratégiques se base sur la dispense prévue à l’article 2.3 du Règlement 45-106 sur les dispenses de prospectus. Goldcorp déposera une déclaration selon le système d’alerte en relation avec son investissement. Une copie de cette déclaration sera déposée sur SEDAR et sera disponible sous le profil de Métaux stratégiques. Le siège social de Goldcorp est situé au 666 Burrard St., bureau 3400, Vancouver (Colombie-Britannique) V6C 2X8.

L’arrangement et l’investissement de Goldcorp sont appelés l’« opération ».

Points saillants de l’opération

L’opération offre plusieurs avantages aux actionnaires de Métaux stratégiques, Matamec et Sphinx, dont les suivants :

  • Exécution d’une stratégie de regroupement des activités aurifères misant sur des terrains très prometteurs : Par suite du regroupement d’entreprises, MPQ sera une société bien capitalisée possédant de vastes terrains et des avoirs importants dans la région très prometteuse d’Eeyou Istchee Baie-James, au Québec, à proximité de la mine d’or Éléonore de Goldcorp. Ces terrains contiennent ces cibles d’exploration aurifère de haute qualité.
  • Apport de l’actionnaire clé : Après la réalisation de l’opération, Goldcorp devrait détenir environ 14 % de MPQ, avant dilution. Aux termes de la convention de droits des investisseurs, Goldcorp et MPQ ont le droit de former un comité technique afin de permettre à MPQ de bénéficier de l’expertise technique de Goldcorp et de sa connaissance de la région.
  • Direction chevronnée et conseil d’administration ayant accès à du capital : La direction et le conseil d’administration de MPQ ont une vaste expérience en découverte et en développement de mines, ainsi que des compétences indéniables en financement, en acquisition et en développement de mines. Ils bénéficient d’une grande notoriété dans l’industrie minière et ont tissé des liens étroits avec d’importants investisseurs et analystes du secteur, ce qui devrait leur valoir un appui solide d’investisseurs de détail et institutionnels. La compétence de cette équipe sera le catalyseur du développement des activités de MPQ.
  • Cibles prêtes à forer bien définies : MPQ possédera le projet aurifère Sakami, où de récentes intersections de forage ont révélé une importante minéralisation aurifère d’une épaisseur réelle pouvant atteindre 35 m avec des teneurs comprises entre 1 et 5 g/t d’or. Ces résultats sont fondés sur des travaux d’exploration réalisés sur une petite partie (700 m x 300 m) du projet Sakami, 450 m dans la direction de la plongée (voir les communiqués de presse de Métaux stratégiques et de Matamec datés du 8 février 2018). MPQ compte entreprendre d’autres forages pour faire rapidement passer le projet Sakami à l’étape de l’estimation des ressources minérales et étudier d’autres cibles d’exploration.
  • Prime aux actionnaires de Matamec et de Métaux stratégiques : Aux termes de l’opération, les actionnaires de Métaux stratégiques et de Matamec recevront des primes de 41% et de 32 %, respectivement, sur le CMPV de leurs actions respectives à la clôture de la TSX-V pour la période de 20 jours précédant l’annonce de l’opération. Métaux stratégiques, Matamec et Sphinx croient que cette plate-forme constitue une bonne base pour la réévaluation du cours de l’action en fonction de la taille et de la diversité des actifs et de l’actionnariat élargi de MPQ.
  • Plate-forme en vue de futurs regroupements : Grâce à ses actifs aurifères de qualité et à son actionnaire clé, MPQ sera bien placée pour profiter d’autres occasions de croissance.

MPQ aura son siège social à Montréal. La réalisation de l’opération est assujettie à l’approbation de l’arrangement par la Cour supérieure du Québec et les actionnaires de Matamec, à l’approbation de la consolidation de Métaux stratégiques (au sens donné ci‑après) par les actionnaires de Métaux stratégiques, et à l’approbation de la TSX-V.

Sphinx deviendra une société d’exploration concentrée sur le zinc, qui développera des projets zincifères prometteurs dans la province géologique du Grenville, dans le sud du Québec. La direction de MPQ tentera de monnayer les actifs non aurifères une fois l’opération réalisée.

Équipe

L’opération tire parti des compétences d’une équipe possédant une grande expérience du secteur minier. Cette équipe est composée de John W.W. Hick, président du nouveau conseil d’administration, de François Biron, vice-président du conseil, ainsi que de Jean‑François Meilleur, Normand Champigny, Jean-Sébastien Lavallée, Jean‑Raymond Lavallée et Michel Gauthier, administrateurs. Dans le cadre des changements apportés à la direction de MPQ, Jean-François Meilleur sera nommé président et Normand Champigny sera nommé chef de la direction.

Jean-François Meilleur, président et chef de la direction de Métaux stratégiques, a déclaré : « Nous sommes vraiment ravis d’annoncer aujourd’hui le regroupement stratégique de sociétés et d’actifs d’exploration et l’investissement par Goldcorp. Cette opération représente une excellente occasion pour les actionnaires de Métaux stratégiques, de Matamec et de Sphinx de regrouper des actifs ayant accès à d’importants capitaux, et de bénéficier de l’expérience et de la feuille de route de nos directions respectives. Une fois que l’opération aura été réalisée, MPQ se concentrera sur l’exploration aurifère dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James. »

François Biron, président par intérim et chef de la direction de Matamec, a déclaré : « C’est avec enthousiasme que nous nous associons à Métaux stratégiques. Cette étape cruciale nous permettra d’amener le projet Sakami à l’étape de l’estimation des ressources. Le regroupement de nos équipes et de nos projets avec ceux de Métaux stratégiques et de Sphinx, grâce à l’investissement important de Goldcorp, profitera aux actionnaires des trois sociétés. »

Normand Champigny, président et chef de la direction de Sphinx, a déclaré : « L’opération devrait fournir à MPQ les fonds nécessaires pour accélérer les travaux de forage à Sakami et confirmer un potentiel que nous estimons à plusieurs millions d’onces, et pour poursuivre les travaux d’exploration relatifs à d’autres projets dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James. »

Détails de l’arrangement

Dans le cadre de l’arrangement, les actionnaires de Matamec recevront 0,267 697 315 action ordinaire de Métaux stratégiques (après consolidation) en échange de chaque action ordinaire de Matamec (après consolidation, aux termes de l’arrangement). L’arrangement prévoit également que les actions ordinaires de Métaux stratégiques et les actions ordinaires de Matamec seront regroupées à raison d’une action ordinaire post-consolidation pour 4,16 actions pré-consolidation (la consolidation des actions ordinaires de Métaux stratégiques étant appelée ci-après la « consolidation de Métaux stratégiques », et la consolidation d’actions ordinaires de Matamec étant appelée ci‑après la « consolidation de Matamec »).

La consolidation de Matamec fait partie du présent arrangement, tandis que la consolidation de Métaux stratégiques sera approuvée par résolution extraordinaire des actionnaires de Métaux stratégiques à l’assemblée de Métaux stratégiques (au sens donné ci-après). La réalisation de l’arrangement est conditionnelle à l’approbation et à la réalisation de la consolidation de Métaux stratégiques. L’arrangement contient des dispositions usuelles de protection de l’opération prévoyant notamment une indemnité de résiliation par consentement mutuel de 250 000 $ applicable dans certaines circonstances.

Dans le cadre de l’achat de certains actifs de Sphinx, Métaux stratégiques a convenu d’émettre à Sphinx 1 200 000 actions ordinaires de MPQ (après consolidation) pour l’acquisition d’une participation indivise de 100 % dans les projets Chemin Troïlus et Somanike de Sphinx et d’une participation de 50 % dans le projet Corridor Cheechoo-Éléonore. Dans le cadre de l’achat d’un actif de Sirios, Métaux stratégiques a convenu d’émettre à Sirios 300 000 actions ordinaires de MPQ (après consolidation) pour l’acquisition d’une participation indivise de 50 % dans le projet Corridor Cheechoo-Éléonore.

À la réalisation de l’arrangement, de la consolidation et de la mobilisation du produit minimal, Goldcorp détiendra environ 14,0 % des actions ordinaires émises et en circulation de MPQ avant dilution, et 19,2 % de ces actions après dilution partielle, en supposant le plein exercice des bons de souscription émis à Goldcorp dans le cadre du placement de Goldcorp.

À la réalisation de l’opération et de la mobilisation du produit minimal, environ 47,4 millions d’actions ordinaires de MPQ (Métaux stratégiques) seront émises et en circulation; les actionnaires de Métaux stratégiques en détiendront 57,1 %, ceux de Matamec, 20,5 %, ceux de Goldcorp, 14 %, ceux de Sphinx 2,8 %; et ceux de Sirios, 0,7 % (avant dilution), le reste de ces actions ordinaires étant détenu par d’autres participants au placement de reçus de souscription.

Le conseiller financier de Métaux stratégiques est Corporation Canaccord Genuity et son conseiller juridique est Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Corporation Canaccord Genuity a fourni au conseil d’administration de Métaux stratégiques un avis selon lequel, en date de l’avis et sous réserve des hypothèses, des restrictions et des réserves qui y sont énoncées, l’arrangement est équitable, d’un point de vue financier, pour les actionnaires de Métaux stratégiques. Le conseil d’administration de Métaux stratégiques a approuvé l’opération à l’unanimité et recommande que les actionnaires de Métaux stratégiques votent en faveur de la résolution approuvant la consolidation de Métaux stratégiques et le changement de nom.

Le conseiller financier de Matamec est Sprott Capital Partners, une division de Sprott Private Wealth LP, et son conseiller juridique est McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L, s.r.l. Sprott Capital Partners a fourni au conseil d’administration de Matamec un avis selon lequel, en date de l’avis et sous réserve des hypothèses, des restrictions et des réserves qui y sont énoncées, l’arrangement est équitable, d’un point de vue financier, pour les actionnaires de Matamec. Le conseil d’administration de Matamec a approuvé l’opération à l’unanimité et recommande que les actionnaires de Matamec votent en faveur de la résolution approuvant l’arrangement.

Le conseiller financier de Sphinx est Paradigm Capital Inc. et son conseiller juridique est Osler Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le conseil d’administration de Sphinx, suivant la recommandation de son comité spécial indépendant concernant l’arrangement, a approuvé à l’unanimité la vente à Métaux stratégiques des trois (3) projets aurifères de Sphinx dans le cadre de l’achat d’actifs, sous réserve de la réalisation de l’opération.

 

Approbations des actionnaires

La clôture de l’arrangement est assujettie à des conditions d’usage pour ce type d’opération, dont l’obligation d’obtenir l’approbation de 66 ⅔ % des actionnaires de Métaux stratégiques et de Matamec, présents ou représentés par procuration à l’assemblée de Métaux stratégiques ou à l’assemblée de Matamec (au sens donné ci-après), à l’égard des éléments soumis à leur approbation, qui sont décrits ci-après. Comme il est mentionné plus haut, la clôture de l’arrangement est subordonnée à la réalisation de l’investissement de Goldcorp.

À l’assemblée de Métaux stratégiques qui aura lieu vers le 14 juin 2018, les actionnaires de Métaux stratégiques seront invités à approuver, par résolution extraordinaire : (i) la consolidation de Métaux stratégiques, et (ii) le changement de nom. L’approbation du changement de nom n’est pas une condition préalable à la réalisation de l’opération.

À l’assemblée de Matamec qui aura lieu vers le 14 juin 2018 (l’« assemblée de Matamec »), les actionnaires de Matamec seront invités à approuver l’arrangement par résolution extraordinaire.

Tous les détails de l’arrangement (y compris la consolidation d’actions de Matamec qui en fait partie), de l’investissement de Goldcorp, du changement de nom, de la consolidation de Métaux stratégiques, de l’achat d’actifs de Sphinx, de l’achat d’actifs de Sirios et des actions émises en règlement de dettes figureront dans la circulaire conjointe de sollicitation de procurations de Métaux stratégiques et de Matamec, laquelle décrit les questions qui seront soumises à l’assemblée de Métaux stratégiques et à l’assemblée de Matamec, respectivement. Cette circulaire devrait être envoyée par la poste aux actionnaires de Métaux stratégiques et aux actionnaires de Matamec d’ici la mi-mai 2018 et elle sera disponible sur SEDAR dans les profils des émetteurs pour Métaux stratégiques et pour Matamec, à l’adresse www.sedar.com.

Placement comprenant la mobilisation du produit minimal

Dans le cadre de l’opération, une convention a été conclue avec Canaccord, Sprott Capital et Paradigm (les « placeurs pour compte ») relativement à la réalisation d’un placement privé (le « placement ») de reçus de souscription, comprenant la mobilisation du produit minimal et l’investissement de Goldcorp. Le placement peut comprendre l’émission de titres accréditifs ou de super titres accréditifs de Métaux stratégiques (MPQ) et comprendra l’investissement de Goldcorp (les « titres offerts »). Dans le cadre du placement, les placeurs pour compte auront droit à des honoraires au comptant correspondant à 6,0 % du produit brut tiré du placement. À titre de contrepartie additionnelle, les placeurs pour compte recevront des bons de souscription d’actions ordinaires (les « bons de souscription de courtier ») leur donnant droit de souscrire 6,0 % du nombre total de titres offerts dans le cadre du placement. Sous réserve de l’approbation des autorités de réglementation, chaque bon de souscription de courtier pourra être exercé en vue d’acquérir un titre offert à un prix correspondant au prix d’émission aux termes du placement pendant une période de 24 mois suivant la clôture.

Information sur la conférence téléphonique

Métaux stratégiques, Matamec et Sphinx tiendront une conférence téléphonique le 26 avril 2018, à 14 h (HAE) pour discuter des détails du regroupement d’entreprises. Les personnes qui souhaitent y prendre part (en mode écoute seulement) devront composer, de cinq à dix minutes avant le début de la conférence pour s’assurer d’y accéder à temps, le +1‑888‑527‑2162 (sans frais en Amérique du Nord) ou le +1‑416‑620‑2162 (à l’étranger), code d’accès 7826663.

L’enregistrement de la conférence téléphonique sera accessible du vendredi 27 avril 2018, à 14 h (HAE), jusqu’au 11 mai 2018, à 23 h 59 (HAE), au numéro suivant : +1‑888‑527‑2162, code d’accès 7826663.

Personne qualifiée

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, chef exécutif du conseil d’administration et directeur de l’exploration de la Société et personne qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni une sollicitation d’offre d’achat des titres aux États-Unis. Les titres n’ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la loi américaine intitulée Securities Act of 1933, dans sa version modifiée (la « Loi de 1933 »), ou des lois en valeurs mobilières de tout État, et ne peuvent être offerts ni vendus aux États-Unis ou à une personne des États-Unis, à moins d’être inscrits en vertu de la Loi de 1933 et des lois en valeurs mobilières applicables d’un État ou qu’une dispense de cette obligation d’inscription ne soit offerte.

À propos de Métaux stratégiques du Canada inc.

Métaux stratégiques du Canada est une société émergente axée sur l’exploration et le développement de plusieurs projets couvrant plus de 57 084 hectares au Québec. Portée par une équipe de direction qui possède une vaste expérience des technologies vertes et des petites entreprises d’exploration et de développement, Métaux stratégiques du Canada est bien positionnée pour faire fortement progresser ce portefeuille prometteur de propriétés pour ses actionnaires.

À propos de Matamec Explorations inc.

Basée à Montréal (Québec), Matamec Explorations inc. est une société junior d’exploration minière dont les activités principales sont axées sur le développement de ses propriétés aurifères. Matamec met principalement l’accent sur la propriété aurifère SAKAMI (50 %), située à proximité de la mine Éléonore (Baie-James, Québec), celle d’Opinaca Gold Ouest (100 %), située sur le territoire couvert par le Plan Nord, dans un contexte géologique similaire à celui de mines en production, et la propriété Casa-Detour (100 %), située à l’est de la propriété Burntbush de Detour Gold Corp. Matamec a deux autres projets aurifères en Ontario, Matheson JV (50 %) et Pelangio (100 %), situés près de la mine Hoyle Pond à Timmins. Ses autres projets miniers sont axés sur des éléments essentiels pour les technologies liées à la conservation de l’énergie, notamment le lithium (Tansim – sous option), le cobalt (Fabre – 100 %), le nickel (Vulcain – 100 %) et les terres rares (Kipawa – 72 %). Le projet de terres rares Kipawa est une coentreprise détenue par Matamec (72 %) et par Ressources Québec (28 %) (à titre de mandataire du gouvernement du Québec). Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détient une redevance de 10 % sur le profit net du gisement.

À propos du Québec et de Ressources Sphinx ltée

Le Québec s’est imposé comme un territoire parmi les plus attrayants du monde pour l’investissement minier, se classant au 6rang mondial (communiqué de presse de l’Institut Fraser, 22 février 2018). Le gouvernement du Québec a suscité la confiance du marché en adoptant une approche proactive en matière de politique minière. Le secteur minier du Québec a également été encouragé par la clarté et la certitude du cadre juridique et réglementaire adopté par son gouvernement. Sphinx est une société axée sur la génération et l’acquisition de projets d’exploration au Québec.

Pour de plus amples renseignements sur Métaux stratégiques, communiquer avec :

Jean-François Meilleur
Président et chef de la direction
Tél. : 514 951-2730
Courriel : jfmeilleur@csmetals.ca

Relations publiques Paradox
Tél : 514 341-0408

Pour de plus amples renseignements sur Matamec, communiquer avec :

François Biron
Président par intérim et chef de la direction
Tél. : 514 953-9356
Courriel : info@matamec.com

Pour de plus amples renseignements sur Sphinx, communiquer avec :

Normand Champigny
Président et chef de la direction
Tél. : 514 979-4746
Courriel : nchampigny@sphinxresources.ca

 

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, des « énoncés prospectifs ») au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières. Tous les énoncés, sauf ceux portant sur des faits historiques, sont des énoncés prospectifs et reposent sur des attentes, des estimations et des projections en date du présent communiqué. Tout énoncé qui exprime ou comporte des discussions en ce qui concerne les prévisions, attentes, croyances, plans, projections, objectifs, hypothèses ou événements ou rendement futurs (souvent, mais pas toujours, en utilisant des mots ou expressions tels que « s’attendre à » ou « ne pas s’attendre à », « être prévu », « prévoir » ou « ne pas prévoir », « planifier », « estimer » ou « avoir l’intention », ou en indiquant que certaines mesures, certains événements ou certains résultats « peuvent », « pourraient » ou « devraient » être pris, survenir ou être atteints, ou en utilisant le mode futur ou conditionnel à leur égard) n’est pas un énoncé de faits historiques et peut être un énoncé prospectif. Dans le présent communiqué, les énoncés prospectifs concernent notamment : les avantages prévus de l’arrangement pour Métaux stratégiques et ses actionnaires; les avantages prévus de l’arrangement pour Matamec et ses actionnaires; le ratio d’échange et la valeur des actions de Métaux stratégiques remises en contrepartie de l’arrangement; la capitalisation boursière de Métaux stratégiques après la réalisation de l’arrangement; l’obtention des approbations requises pour l’arrangement de la part des actionnaires, des tribunaux, des bourses et des autorités réglementaires, et le moment de leur obtention; la capacité de Métaux stratégiques et de Matamec à satisfaire aux conditions préalables à la réalisation de l’arrangement et le moment où ces conditions seront remplies; le moment où la circulaire conjointe de sollicitation de procurations devrait être postée aux actionnaires de Métaux stratégiques et aux actionnaires de Matamec pour les informer des questions qui leur seront soumises à l’assemblée de Métaux stratégiques et à l’assemblée de Matamec, selon le cas, relativement à l’arrangement; la clôture de l’arrangement; l’investissement de Goldcorp; l’obtention des approbations requises pour l’arrangement de la part des bourses et des autorités réglementaires, et le moment de leur obtention; la durée du cycle de marché actuel et les conditions qu’un émetteur doit remplir pour y survivre; le potentiel de croissance de Métaux stratégiques et de ses activités; et les projets d’exploration.

 

Les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction de Métaux stratégiques et de Matamec, selon le cas, à la date de ces énoncés. Les résultats futurs réels pourraient différer considérablement, car les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, ainsi que d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de Métaux stratégiques ou de Matamec, selon le cas, diffèrent considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment : le respect de toutes les conditions applicables à la clôture de l’arrangement ou la renonciation à celles-ci (y compris l’obtention de toutes les approbations et de tous les consentements requis de la part des actionnaires, des tribunaux, des bourses et des autorités réglementaires, et l’absence de changements importants quant aux parties et à leurs affaires respectives, comme il est plus amplement décrit dans la convention d’arrangement); la non-réalisation des synergies attendues de l’arrangement; les risques afférents à l’intégration des activités; les fluctuations des conditions macroéconomiques générales; des fluctuations des marchés des valeurs mobilières et du cours des actions de Métaux stratégiques et de Matamec; le respect de toutes les conditions applicables à la conclusion de l’opération ou la renonciation à celles-ci (y compris l’obtention de toutes les approbations et de tous les consentements requis de la part des bourses et des autorités réglementaires); les fluctuations dans des prix au comptant et des prix à terme de l’or, de l’argent, des métaux de base ou de certains autres produits de base; les fluctuations des marchés des devises (notamment du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain); des changements de gouvernement ou d’administration, dans la législation, la fiscalité, les contrôles, les règlements et le contexte politique ou économique, à l’échelle nationale ou locale; les risques et les dangers inhérents à l’exploration minière; l’incapacité à obtenir des assurances suffisantes pour couvrir ces risques et dangers; l’existence de lois et de règlements restreignant les activités minières; les relations de travail; les relations avec les communautés locales et les populations autochtones, et leurs revendications; l’augmentation des coûts associés aux intrants miniers et à la main d’œuvre; la nature spéculative de l’exploration minière (y compris les risques inhérents à l’obtention des licences, des permis et des approbations nécessaires auprès des autorités gouvernementales); et les titres de propriétés ou de projets. En outre, le défaut d’une partie de respecter les conditions de la convention d’arrangement pourrait faire en sorte que celle-ci soit tenue de verser des frais de non-réalisation ou d’autres frais à l’autre partie, ce qui pourrait avoir une incidence défavorable importante sur sa situation financière, ses résultats d’exploitation et sa capacité de financer ses projets d’expansion et ses activités courantes. Bien que les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué reposent sur des hypothèses que la direction de Métaux stratégiques, de Matamec et/ou de Sphinx, selon le cas, estime, ou estimait à l’époque, raisonnables, Métaux stratégiques, Matamec et/ou Sphinx, selon le cas, ne peuvent garantir aux actionnaires que les résultats réels seront conformes à ces énoncés prospectifs, car d’autres facteurs pourraient conduire à des résultats différents de ceux prévus, estimés ou voulus.

Les lecteurs ne devraient pas se fier sans réserve à l’information et aux énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué. Si des énoncés prospectifs portant sur des croyances, des opinions, des projections ou d’autres facteurs changent, Métaux stratégiques, Matamec et Sphinx ne s’engagent d’aucune façon à les mettre à jour, sauf si la loi l’exige.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.